HELLINGTON HIGHT*

Bienvenue à Hellington Hitgh, l'école la plus réputé du United Kingdom !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]

Aller en bas 
AuteurMessage
Heidi Mendel

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 05/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Je crois que c'est trop dure l'amours mais Andrea... Il change la donne...
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Mer 6 Fév - 16:04

Heidi regarda sa montre 11h il était 11heures et elle était seule comme trop souvent... En même temps il faut avoué qu'elle n'avait jamais eut beaucoup d'ami et le fait qu'elle soit nouvelle ici n'arrangeait rien... De toute façon elle détestait deja cette endroit...

*Ce truc c'est un prison pas une école... Je veux mes clopes....*

Ha les fameuse clopes que faire sans elles... Et ce n'était pas se qui lui manquait le plus en se moment mais ses parents avait surement raison prendre un nouveau départ et tout ses trucs c'était surement le moment idéal et pourtant Heidi n'avait vraiment mais alors vraiment pas le coeur a ça... C'est sur c'est si simple pour eux de lui dire qu'il faut qu'elle arrête ses conneries.... De toute façon personne ne savait personne ne savait qu'elle avait replonger qu'elle était incapable d'arrêter elle avait tenu longtemps trop longtemps sans clope sans drogue et sans alcool mais un fois sortit du centre elle c'était retrouvé sans peronne pour l'aider puis elle ne voulait pas vraiment arrêter juste s'enaller Mais plus elle y pensait moi elle comprenait pourquoi... La vie pour elle c'était presque mieux là-bas...
Personne ne sait qu'elle n'est pas sortit de la drogue personne ne doit l'apprendre sinon il faudrait qu'elle retourne dans se centre et sans lui sans Andrea elle ne tiendrait surement pas... Cette école était sensé être mieux que le centre mais il y avait bien longtemps qu'Heidi avait arrêter de croire se qu'on lui disait! Puis elle avait des contact ici son fournisseur habituel l'avait briffé en secret... Et l'argent ne manquait pas que voulez vous quand les parents ne savent pas aimé il se soulage en donnant de l'argent mais c'est tellment simple... Beaucoup plus que d'aimer et que de s'occuper de ses enfants plutot que de les envoyer dans une école a l'autre bout du monde... Elle sortit de sa chambre dans la qu'elle elle venait de pauser ses affaires et d'enfilé le fameuse uniforme... Bien sur croire qu'elle allait le mettre comme tout les autres petits soldat était bien mal la connaitre elle l'enfila vite fait et tourna plusieurs fois la jupe autours de sa taille pour que la taille soit réduite puis elle laissa le col ouvert... Voila comme ça c'était beaucoup plus elle... il fallait juste qu'elle ne croise aucun de pion ou je ne sais qu'elle bonhome qui travaillait dans cette école... Un fois dehors de la chambre elle ne sut trop quoi faire et ou allé... En arriveant elle n'avait pas eut l'occasion de voire grand chose on l'avait de suite mené a sa chambre en lui demandant d'enfilé son uniforme apparement ça ne rigolait pas ici... Elle se dirigea vers le centre du batiment en tout cas tout les chemins semblait mené a cette endroit...

Cette école est vraiment moche aucun doute le décorateur n'était pas doué... Heidi regarda autours d'elle apparement tout le monde se connaissait ici... Il y avait bien quelqu'un de seule mais heidi n'était pas tant du genre a allé elle même vers les gens... Bien au contraire quio que quand c'était un beau garçon elle ne se privait pas... Elle se pausa sur un des banc froid qui était sur les bords observant les gens qui était fasse a elle... La solitude ne la dérangeait pas puis elle voyait bien les regards des garçon sur elle avec un peu de chance l'un d'eux allaient se déscider a l'aborder... L'envie d'un cigarette devenait vraiment très forte mais elle se doutait qu'ici c'était interdit et elle ne savait pas encore comment sortir d'ici... Si elle pouvait juste se faire ami qui puisse la renseigner...


*Bon allez bonhome arrête de me matter comme ça et viens pas ici...*

Elle regarda un des jeunes homme qui semblait essayer de passé sa langue sur ses lèvres sensuelement se qui donna un léchage de babines plutot repoussant heidi tourna la tête avec une grimace essayant de consentré son regard sur autre choses...

Pitier donner moi une clopes ou je vais tué quelqu'un...

Elle avait murmuré ses quelques mots juste devant elle, elle apperçcut un jeune homme blond il était tourné de dos... Elle pensa a Andrea se demandant ou il pouvait bien être... Puis quand se fameux jeune homme se retourna elle vit tout de suite que ce n'était pas lui... Elle avait la facheuse tendance de le voire un peu partout en se moment ça avait surement un rapport avec la fait qu'elle porte son enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Ferruci
ll The world is mine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Euh.. L'amour j'y croyais plus, je l'évitais, mais.. Toi, tu as changé.. tu as tout changé.. Heidi..
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Mer 6 Fév - 17:17

11 h ? Hum que le temps passe docuement quand on s'ennuis comme pas possible dans une salle de cours. Quel cours ? Et bien, littérature, donc quoi de plus barbant pour lui qui méprise presque la langue de Shakespeare.. Il préfère de loin celle de molière et celle de Vivaldi, soit le français et l'italien, car ce dernier est la langue qu'il parle le plus courement, et quant au français, il aimait c'est tout, pour lui c'était assez facile. Non il n'était pas onze heure, amis onze heure moins cinq. Cinq minutes de souffrance insuportable. Andrea n'écoutait pas, c'était aussi voyant que le nez au milieu de la figure, le prof avait peut être renoncé à lui dire quoi que ce soit, il voyait bien que tout ce qu'il pouvait dire ne changerai en rien le comportement du jeune homme, il était désinvolte et il en était fière en plus. Et puis se plier aux règles ? c'est nouveau ça ? pas pour Abndrea du moins, c'est toujours une règle qu'il enfreint avec grand plaisir. c'était limite si le jeune homme n'avait pas envie de mettre les pies sur la table. mais il se balançait d'avant en arrière sur sa chaise, griffonnant des mots sur une feuille, du cours ? non, le texte lui pompait l'air, Hamlet.. Shakespeare, quel c*n celui là. dans tout ses livres les gens meurent et son confronté à un dilem psycologique, alala.. Andrea préférait de loin les lecture moins, "littéraire", genre quelque magazine et autre chose dans le même genre. Enfin..

La sonneire retenti comme une libération, le vieux prof n'avait pas finit son cours, mais personne n'attendit le signal pour sortir. Andrea avait sorti un crayon à papier et une feuille, pleine de graffiti en tout genre. Le prof avait cru a un moment que c'était son cours, lui prendre un cours ? pas de la littérature en tout cas, des maths ecnore, ilé atit presque obligé sinon il y comprennait vraiment rein et il s'emmerdait en cours. il atrapa son crayon qu'il jetta presque littéralement dans son sac qui était quasiment pour ne pas dire complètement vide. Il saisit sa feuille, avec lequel il fit un boule qu'il jetta dans la poubelle en passant vers la porte Pannier. On entendit un mot de la part du prof :" MONSIEUR FERRUCI ON EST PAS SUR UN TERRAIN DE BASKET !".. autant vous dire que cela ne le toucha pas outre mesur, il se foutait bien de ce prof, il se foutait de ce qu'il pouvait lui dire.

*c*nn*rd*

Pensa t il alors, il le pensa mais son visage refletait un jm'enfoutisme chronique.. il sorti de la salle enfilant son sac sur l'épaule. Il part seuyl, comme toujours. Il ne se faisait pas vraiment à cette école, qu'il qualifierai plutôt d'enfer que d'autre chose. Il ne s'y sentait pas bien, mais sa mère lui avait fait comprendre que c'était ça, ou alors il n'avait plus qu'à se demmerder seul dans le sens propre du terme, ce qui signifie, déshéritation, perte défénitive de son fils.. Alors il essayerai de ne pas finir pauvre et sans rien, sans fric, pas de clop, ni coke, rien.. Donc autant dire qu'il était obligé de rester dans cette école. l'idée ne l'enchantait guère mais il n'avait pas le choix, c'était ça ou la rue presque. l'autre solution était de dire à sa mère qu'il se drogauit encore et elle l'enverait une fois de plus en désintoxe, mais il n'avait pas vriament envie d'y retourner pour lui ç avait été un calvaire, heureusement qu'elle était là. mais qui donc elle ? Heidi.. resteer à ses côté lui avait permit de ne pas couler dans cette cure qui vous précipitait au fond du gouffre plutôt que de vous aider à ehn sortir...

Dehors, vite, vite.. le jeune homme avait besoin d'une clope, de quoi d'autre, d'un peu de coke mais bon, la clope ferrait l'affaire à apreil heure de la journée. Il croisait tant de gens avec un uniforme, c'était de loin ce qu'il trouvait le plus ridicule, mais bon si encore les filles avaient des jupes supercourte et des chemise décolté, pas de problème il resterai là auattn de temps que vous voulez mais bon.. Quant à son uniforme, la veste n'était pas obligatoire, heuresment il crevait de chaud avec. Il portait la chemise blanche, les manches retourné mais pas façon beauf.. et bien sur chemise pas rentré dans le pantalon, rien de tel que de la mettre dans le pantalon pour faire définitivement grosse tâche comme on dit. Quand à la cravate.. jamais serrer, nan mais on veut pas mourrir étoufé quand même.


Il traversait le hall, tranquillement, mais surement, pas envie de rester une seconde de plus dans l'amosphère étouffante du hall. Son regard vagabondait dans le hall, il avait les mains dans les poches. Quand son regard se posa sur.. QUOI?... Il ralenti alors. Heidi, ici ? Comment serai ce possible ? Enfin si c'était possible, mais la probbilité qu'ils se retrouvent dans le même lieu était évidement calculable si seuelemnt il avait écouté les cours de maths aux leiux de jouer au basket depuis sa place.. Mias bon, on s'en fou des calculs de probailité.. Elle était là, devant lui. Le blond jeune homme qu'il était, esuqissa un mince sourire en s'approchant d'elle, il s'approcha derrière elle et glissa alors dans son oreille :

ANDREA - Ca fait longtemps heidi

Il s'attendait, sans doute, à ce qu'elle soit surprise, de la voir. Lui même avait été surprise de la voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heidi Mendel

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 05/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Je crois que c'est trop dure l'amours mais Andrea... Il change la donne...
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Mer 6 Fév - 18:04

Heidi resta plusieurs minutes comme ça sans que personne ne daigne lui adressé la parole apparement ici les gens était encore plus hautain qu'elle... Il faut avoué que ça lui fesait bisare mais elle savait qu'elle s'y habituerait surement bien assez vite elle n'avait jamais eut de peine a s'habitué au diffàrent endroit dans les quelles elle avait été envoyé il faut dire qu'elle avait connu beaucoup d'école différente et biasement aucun d'elle n'avait apprecier qu'elle se drogue dans les couloirs... Ou au toilettes et on l'avait bien vite renvoyer mais heidi c'était toujours fichu de ses études il y avait bien longtemps qu'elle avait descidé de se destiné a autre choses qu'au cabinet d'avocat de son père mais il faut croire que ses parents n'était pas encore près a l'accespter...

Elle entendit a peine la sonnerie puis elle vit une masse de personne qui s'amassait devant elle apparement il semblait tous être des petits soldat tous avait leurs uniforme parfaitement bien mis, tous la même démarche il sembalait qu'il ne connaissent pas le mot différence se qui arracha un petit sourire a Heidi... Pui elle entendit quelqu'un chuchotter a son oreille, elle susauta pris sur la faites elle ne s'y attendait vraiment pas puis elle était trop occupé a regarder le garçon faire ses léchage et ses grimace qui étaient sencé être sexy... Mais qui la dégouter plus qu'autres chose... Elle fut surprise d'entendre son prénom qu'elle détestait tant mais qui dans sa bouche devenait le plus beau... Oui car elle reconnut sa voix de suite pour l'avoir mainte et mainte fois entendu le souffle de savois sur sa peau la fit frémir... elle trourna tout de même la tête pour vérifié se qu'elle pensait et un sourire se dessina sur ses lèvres! Que fesait-il ici... Bon d'acord surment la même chose qu'elle mais il était ici dans la même école qu'elle était ce encore un rêve, ou alors peut-être qu'elle avait des allucinations mais tout parraissait trop réel... Elle ne sut comment réagir le plaisir de le revoir après tant de temps la surpris elle même, elle n'avait jamais resentit ça a l'égard de personne a croire que jamais personne ne lui avait manquer... Etait-elle vraiment solitaire a se point? Les effusions en publique n'était pas du tout dans le caractère de la jeune demoiselle mais l'éxitation pris le dessus elle le serra amicalement dans ses bras, son propre geste l'étonna elle qui reussisait toujours a tout géré venait de se faire prendre au jeu des sentiments mais bisarement cette sensations ne lui déplus pas vraiment, malgré tout elle restait elle même et ce geste d'affection ne dura pas longtemps puis surtout tout le monde les regardait! Un fois détaché de lui elle le regarda un moment sans rien dire toujours étonné de l'avoir près d'elle dans cette endroit si loin de tout se qu'ils avaient connu...

Andrea??... Je reste sans voix... Comme tu peux le voire... Sacrée coïncidence...

Coup du destin ou autres elle ne savait trop quoi pensé, bien sur elle aurait voulu lui dire a quel point le fait de le voire ici la rendait heureuse mais elle en était incapable... Elle n'avait jamais su exprimé se qu'elle resentait a personne... Et devant se genre de situation elle bloquait mais peut importe leurs relation n'avait jamais eut besoin de se genre de mot... Ils se comprennait sans se parlé... Et peut de personne était capable de le comprendre!

Faut croire que les parents sont tous le même... Plus on est loin mieux c'est...

Elle lui offrit un petit sourire dont elle avait le secret... Puis une certain tension vient en elle... Depuis qu'il c'était quitté l'eau avait coulé sous le pont et le ventre de heidi avait pris quelque rondeur suite au petit être qui s'y logeait! Heureusement l'uniforme ne permettait pas de le voire puis il faudrait juste qu'elle se contente de ne pas finir dans son lit avant d'être allé adopter... Pourquoi l'embêter avec ses histoire... Ils étaient tout les 2 jeune droguer insousient comment pourraient-ils s'occuper d'un enfants? Puis il avait deja eut assez de problème trop de problème c'était mieux qu'il ne soit jamais au courant... Le problème c'est qu'elle n'avait encoe aucune idée de la façon dont elle allait faire personne ne devait être mis au courant et cette tache risquait d'être plus dure que prévu... Et Heidi la savait resisisté aux charme de son Italien préféré lui était casi impossible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Ferruci
ll The world is mine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Euh.. L'amour j'y croyais plus, je l'évitais, mais.. Toi, tu as changé.. tu as tout changé.. Heidi..
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Mer 6 Fév - 19:03

La revoir, ici et ainetant, une chose dont il n'aurait mêm pas osé penser ce matin en ce levant. Mais elle était là, devant lui, il avait peut être du mal à en croire ses yeux en la voyan,t il cru d'abord que c'était une autre personne mais non, il était sure et certain c'était elle, c'était d'ailleur pour celq u'il était allé la voir. Elle, il n'était pas du genre à laisser transparaitre une joie de revoir les gens, loin de là, quand il revoyait sa famille, il n'était pas entousiathme, ce qui avait souvent vexer ses soeur ainé et sa mère. la seule personne qu'il revoyait avec une joie ouverte c'était son fils. Mais vu qu'il ne le voyait pas souvent c'était un spectacle rarissime. le jeune homme observait les réactiosn de la jeune femmes, elle était troujous retrouné. Lorsqu'elle se retrourna, le visage de la jeune femme regardait Andrea. Et deplus un sourire se dessina sur les élèvre de cette dernière. Au dbéut elle avait eut un temps de 'érpit", court, mais bon quand on vous parle dans l'oreille y'a deux type de réaction, celle là, on cogite et l'autre on se retrouner et on frappe.. celle qu'il n'aurai pas voulu qu'elle fasse, mais ce n'était pas ce qu'elle avait fait.

ce qui le suppris un peu, c'est le geste de Heidi avant qu'elle ai prononcé le moindre mot. Elle l'avait serrer dans ses bras de façon amiclae. Avouons c'est ce qu'il avait voulu faire, mais bonle jeune homme n'était pas du genre a avoir envie de faire ça spontanement, il n'était pas spontatné pour ça.. ce fut bref, certes, mais pendant cet instant il se snti bien, vraiment bien, contre elle. ce fuit bref, de plus ce "spectacle" attira des regards.. Huum, et alors ? Une chose était certaine, Andrea avait horreur de ces angalis.. alle savoir pourquoi, dans osn estime il partient avec un handicape, ils étaient anaglais. dieux sait poruquioi il n'aimait pas las anglais c'est un msytère.. il entendit alors la voix de la jeune femme, la voix qu'il aimait tant..Elle était sans voix comme elle le disait, un peu normal elle veanit de croisé le plus bel italien de l'éocle ? ( et peut être le seul >.<).. narcissique ? Non, quand même, super narcissique, évidement !

Andrea était contente, même heureux, très heureux de la voir ici, la voire, encore. Dire qu'il était heureux, tu rêves toi ? O.o .. parler de sentiments, jamais, c'est une règles chez lui. laissez ses sentiments enfouis au plus profond de son âme, les protègé de tout, et de rien, des autres, de lui même, les laissez au fond de lui, les garder comme un trésor, qui n'est pas fait pour être découvert.. Un trésor secret et précieux.. Il voualit lui dire qu'il était heureux, mais il y avait une expression sur le visgae du jeune homme, un sourire, qui était sincère par rapport au tant d'autre sourie qu'il adressait aux gens, aux autres, même à sa famille. Anrea n'avait jamais accepter que sa mère l'envoi ici, s'il était là c'était par obligation, il avait comprendre à sa mère qu'il lui en voulait. Si son père était encore là, ça serait différent, au premier écart il aurait déjà été remis dans le droit chemin, mais il n'était plus là, Andrea avait grandit en repoussant de plus ebn plus loin les limites posé par sa mère et ses soeurs..


Il sourit à la phrase de la jeune femme, leur parents étaient les même ? évidement, plus on etsloin meiu ils se portent.. C'est évidment. Si seulement ce n'était que ça qui l'avait conduit ici, il s'en satsiferait, mais non, c'était bplus complexe que ça. c'était la denrière chance que lui laissait en définitive sa mère, après plsu aucunes chance ne lui serait prposé de sa part, il se dit qu'il pourrait être avec ses soeur, mais elles suivaient tellement ce que disait la mamma.. Du coup il avait décidé de se tenir plus ou moins, mais vraiment plus ou moins à careau.. pas torp, être une gentil garçon tout sage et tout coincé, trop peu pour lui.. Il la regardait, sourire aux lèvrs, comme toujours avec elle. Il n'allait pas tirer la gueule alors u'il le rerouvait, elle.

ANDREA - Oui, les parents.. Plus on est loin, mieu c'est.. c'est tout à fait ça ! Mais bon je préfère être loin d'eux plutôt qu'ils me pompent l'air toute la journée.. Ici c'est l'enfer comme à la maison, auatnt être loin d'eux !

l'art de positivé d'uen certaine manière selon Andrea xD Il avait toujours l'air de quelqu'un d'optimiste quand on le voyait, joyeux, la plupart du temps, une arrogance et une désinvolture hors du commun certes, mais optimiste, en apparence, au fond il était d'un pessimiste affolant.. S'il ne sortait pas de la drogue c'était parce qu'il était pessimsiste, pour de toute façon il allait crever un jour autant que ce soit en yant profiter de la vie, et de tout ce qui va avec.. Soit beau et consome, rien d'autre n'était important pour lui, c'était ce qu'il déganit à faire croire.

ANDREA - Mais voyons le côté positif, on est dans dans cet enfer, c'est pas rien !

Il étaient deux, un grand soulagement, avec elle, un peu de sa bonne humeur était remonté à la surface, rien que par le fait de la voir, de l'entendre, et de voir son sourire, le sourire dont elle seul avait lesecret, ce sourire qui le fsiait "fondre" intérireuement, mais bon il refuserai de l'avouer..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heidi Mendel

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 05/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Je crois que c'est trop dure l'amours mais Andrea... Il change la donne...
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Mer 6 Fév - 20:12

Vue de dehors la scène pouvait paraitre risible deux personne qui sont sans doute super heureuse de se revoire mais qui apparement son totalment incapable de se le dire... Mais pourtant dans le contexte Andrea-Heidi c'était tout se qu'il y avait de plus normal... Il n'avait jamais vraiment eut besoin de mot et ce depuis le premire regard elle avait compris que dire se qu'il resentait n'était pas variment son fort non plus alors elle n'en demandait pas plus les regards qu'il se lançaient fesait le reste, les baisers qu'ils avaient échanger voulais tout dire et tout les deux s'en satisfesait... Ho il parlait bien sure mais peux de se qu'il resentait... Heidi le savait elle connaissait peut de choses sur lui mais elle savait qu'il avait souffert bien sur très souvent elle avait voulu lui demander se qu'il lui était arrivé mais elle ne l'avait jamais fait elle le savait mieux que quiconque on ne force pas quelqu'un a parlé... Bien sur elle aurait pu lui lancer des perches mais elle n'en avait jamais vraiment ressentit le besoin... Se disant juste que le jours ou il voudrait en parlé il le ferrait... Puis elle se pausait peu de questions elle foncait elle voulait juste vivre sa vie et a cette époque voulait faire se bout de chemin avec lui tout simplement...

Le regard qu'il pausait sur elle et le sourire qu'il laissait deviner ses dent blanches voulait tout dire... Il était surement très heureux de la voire peut-être pas autant qu'elle mais c'est se qu'elle pensait... Heidi avait compris depuis un bon moment qu'il ne portait pas vraiment sa famille dans son coeur se qu'elle pouvait comprendre... Ils étaient un peu dans la même situation bien sur les cas était différent mais dans l'ensemble il suivait un parcours identique la cure le retours a la maison puis cette école... Bisarement tout ça la fesait se sentir encore plus proche de lui... Les sentiments qu'elle avait a son égards dépassait tout se qu'elle pouvait contrôler mais elle s'en accomodait... Parfois c'est vrai qu'elle aurait souhaité que les choses soient plus simple, qu'il se soit rencontré dans un bar devant un thé froid qu'il l'ai draguer puis qu'un jours il lui ai sortit un long discours d'amours mais plus elle y pensait et moin tout ça l'attirait... Elle aimait Andrea comme il était et elle le savait il ne lui ferait peut-être jamais une longue déclaration a l'eau de rose mais peut importe car au fond que pourrait-elle bien lui répondre côter dialogue et estraction de sentiments elle n'était pas mieux loin de la! Alors peut-être que les choses pouvait semblé bisare mais au fond elle convenait tout a fait...


Oui on est 2... Je ne me suis pas senti chez moi quand je suis rentré... Je crois que le center était devenu comme un maison au moin il y avait des gens sur qui je pouvais compter... Puis mes parents se sont vite débarasé de moi!

Elle dit sa avec un sourire mais elle savait très bien qu'elle ne le trompait il savait trop bien comment elle marchait... Bien qu'elle n'ait jamais été proche de ses parents bien qu'il ne lui ait jamais donné d'amours le fait qu'il se débarase d'elle si facilement comme une mauvaise herbe dans un magnifique jardin, lui fesait beaucoup de mal... Se qui n'arrangeait rien a ses problème se dépendance... De toute façon la seule personne qui lui avait permi d'arreter et se sur le seul lapse de temps ou ils avaient été ensemble était la devant lui! Lueurs d'espoirs ou au contraire rechute a 2 seule les temps nous le dira...

Ho que Oui c'est pas rien... heureusement que tu es je m'imaginais mal trainer avec ses pimbêche et leurs petite uniforme ultra... Uniforme!

Voila elle l'avait dit biensure la phrase était tourné dans un sens plutot bisare mais elle lui avait fait compendre par des mots qu'elles était heureuse qu'il soit la et croyez moi ça n'était pas rien... Elle lui refit un grand sourire... Comment se garçon fesait? Il était le seule a savoir la faire sourire sincérement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Ferruci
ll The world is mine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Euh.. L'amour j'y croyais plus, je l'évitais, mais.. Toi, tu as changé.. tu as tout changé.. Heidi..
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Mer 6 Fév - 21:02

Il était sure que quand on les voyait c'était risible, mais avec eux, entre eux, les mots n'étaient pas utile, pas toujours. Ils avaient compris les mimique, les tic, les attitudes, de l'un et de l'autre, car au fon dils snt si semblable l'un à l'uatre, quand il l'avait vu, et qu'il avaient discuté il s'était vu en elle, c'était son caratcère transposé au féminin en qelque sort. Plusieur foisdans sa vie, il s'était dit que jamais il ne pourrait supporter quelqu'un ayant le même caratcère que lui, il avait rabaché toute sa vie qu'il ne se suppoorterai pas, qu'il ne supporterai pas de rencontrer quelqu'un comme lui. Et en fin de compte, c'était faux, cette personne, heidi, elle était comme, lui, c'était lui en elle. Il était de loin de ne pas la supporter, il appréciait même vraiment sa présence,apprécié au début. Puis avec le temps il s'était fait à sa présence, mais quand il avait du partir de lu centre de désintoxe, ce fut dure pour lui, il avait perdu son double. Au départ à ses yeux c'était son doubles, puis apèrs diverse sentiments se sont mêlé, des sentiments que bon nombre de fois il s'était juré de laissé bien caché, mais il ne laissait iren transparaitre, al vie lui avait appris à cacher ses sentiments, toute sa vie, le pire fut il y a deux ans, perdre la personne qu'on aime est le pire de chose. c'est pourquoi de nos jours s'attaché, était une chose qu'il s'était interdit, mais il s'était bien trop attaché à Heidi.

dans les première parole de la jeune femme, errière ce sourire qu'il aimait tant une note bien moins joyeuse s'y cachait. Elle pentait, avec son sourire, mais lui faisait de même quand il parlait de sa famille il en parlait avec le sourire, il souffrait de sa famille. Il avait été un môme gâté par trois femme, sa mère et ses deux soeur, le seul homme de la famille, le petit dernier. Sa mère lui en voulait d'être ce qu'il était sa soeur qui avait la garde de son fils le traitait d'incapable et l'autre d'irresponsable. mais ça il n'en parlait jamais à personne, ça lui faisait bien trop mal. Il savait que derière ce sourie se cachait autre chose. Ils étaient proche en beacoup de point, drogué, l'un comme l'autre, dils s'était rencontré dans le mêm centre, ils étaient de caratcère semblable, aussi débauché l'un que l'autre, et leur famille, ils n'en parlaient jaamis, le sujet n'était pas abordé, mais les expression de leur viasage, leur caratcère laissait deviné que l'un comme l'autre n'était pas gâté niveau famille, peut être avaient il faisat ce qu'il ne fallait pas, mais peu importe, ils étaient le reflet l'un de l'autre. Il aimait son reflet, son reflet féminin.

Dans ses mots, le sourire était de trop, sans le sourire ça aurait été aux yeux de tout le monde une déclaration cde "laleheur", sincère, avec le sourire on pourrait croire à du je m'en foutisme ou à une rionie, s'il ne la connaissait pas c'est ce qu'il aurait cru. Lui quand il était renté n'avait pas retrouver le goût et la saveur de ce qu'il aimait autre fois, ses "amis" le laissait de côté, officellement il était parti étudié à paris, officieusement il étrait en cure à paris.. Il s'était sentie seul, quand sa mère l'avait envoyé ici il y était aller, nochalement, il n'avait rien à perdre.. Il serait dans un nouveau monde.. Puis il s'était dit qu'il allait vraiment couler tout seul, mais peut être il y avait il là une lueur d'espoire en la voyant, elle étant avec lui.

la denrière phrase de la jeune femme éprovoqua un grand sourier au jeune homme. En un sens s'il vait bien décrypté tout ça, avec son decodeur, elle était heureuse de le voir. il pensa qu'elle ne pouvait pas imaginer sa joie à lui de la voir, mais bon dire ses émotion ? jamais, ou presque, c'était comme ça, des gens son plus réservé que d'autre c'était son cas, mais je ne dit pas qu'i soit timide, loin de là.. Même l'opposé de timide, extraverti et drageur rien que ça. Elle parla de l'unifrome et des pimbèches en uniforme.. Si il y avait au moins une chose qui palsiait à Andrea c'était les filles en uniforme, enfin celle qui ne le mettaient pas de manière classique, comme heidi d'ailleur, jupe remnté, pendant qu'ils parlaien til avait naturellement laisse ses yeux se balader sur la jeune femme.

ANDREA - Les pimbèches en unifgorme, j'avoue que j'aime, pas quand elle le porte façon basique, mais quand c'est remis au gout du jour en version sexy, je dois avouer que ça me plait.

Dit alors le jeune homme avec un sourire, phrase lourde de sens ? En même temps, un peu, quoi que, c'était à la fois de l'ironie envers les fifilles à papa qui portait leur pauvre unifomr et en même temps, c'était un moyen de lui faire remarquer qu'elle était dans le lot et que ma foi c'était classique mais que ça lui allait bien et accessoirement parlant qu'elle lui palsiat, mais bon le temps de tout décodé et ils aurait changé de sujet, eut être xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heidi Mendel

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 05/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Je crois que c'est trop dure l'amours mais Andrea... Il change la donne...
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Mer 6 Fév - 22:43

heidi compris le sous entendu elle voyait le regard d'Andrea se posé sur chaque parcelles de son corps et ça lui plaisait assez apparement il la trouvait encore a son gout... Il n'avait pas encore vu le petit bidon qu'elle cachait... Mais tant mieux car lui non plus n'avait pas changer et il faut avoué que physiquement il assurait! Et même plus... D'ailleurs elle remarquait bien que les quelques filles qui passaient par la le regardait avec beaicoup d'envie et la regardait avec beaucoup de haine... Mais elle s'en fichait ils n'étaient pas ensemble au dernière nouvelles puis elle n'était pas du genre possesive au contraire le faites qu'il plaise a toute ses filles la rendait encore plus folle de lui...

*Et oui le petite c'est avec moi qu'il a couché désolé...*

Heidi lança un regard sur tout se qui les entourait! L'école! Non mais franchement quelqu'un connait un endroit pire que celui la pour se retrouvé?? Non aucun doute ça n'existe pas mais de tout façon dans leurs genre il n'avait jamais été bien chanceux dois-je rapellé que leurs première rencontre c'est déroulé dans un centre de dexintox! Oui mais au fond c'est leurs univers tout les deux bersé dans la drogue et une famille qui tient a tout pris qu'ils arrêtent ça crée des liens c'est sure... Même si les raisons n'étaient pas vraiment les mêmes pourquoi ses parents l'avait envoyé en desintox mais tout simplement car elle donnait une mauvaise image de leurs famille! Non vraiment la sale gamine de pensait pas a leurs notoriété... C'est n'importe que... Ho je ne dis pas qu'il son des monstres c'est juste qu'il lui ont bien fait comprendre qu'il tenait plus a leurs bonne place dans la société qu'a leur fille... Si c'est pas triste...

Heu ça te dit qu'on sort d'ici cette école me donne la nausé et j'ai vraiment besoin d'une bonne cigarette...

Heidi ne connaissait pas encore l'états de dépendance dans la quelle Andrea était aujourd'hui mais elle se doutait bien qu'il n'avait pas stopper en tout cas la cigarette mais qui sais peut-être qu'il avait été plus fort qu'elle, que même sans elle est après la cure il avait su se contenté d'un cigarette par jours... Elle savait qu'elle l'aprendrait bien assez vite... L'envie de prendre de la cook aussi commençait a se resentir mais elle n'avait pas encore pu faire le plain... Elle n'en avait bien sure pas pris avec elle puisqu'elle devait se rendre ici en avion... Et ne sachant trop si dans cette école les porte de sortit étaient ouvertes a toutes heures elle n'avait pas encore fixer de rendez vous avec le mec que lui avait conseille son ex-vendeur...

Elle lui attrapa la main pour le tiré entre les quelques élvèves qui semblaientse rendrent en cours... Se contact chaud lui fit du bien depuis Andrea elle n'avait laissé aucun homme le retouché... Pourquoi? Elle serrait surment incapable de vous le dire mais un soudain dégout la prenait quand il lui fesait des avances puis aucun des prétendant qu'elle n'avait eut ne lui arriveait a la cheville... Mais aucun doute une presence masculine près d'elle lui avait fortement manquer... De plus si l'ont parle de celle d'Andrea... Elle se stoppa au millieu du hall et se trouna vers lui plantant ses yeux dans le regard bleu d'Andrea...


Hem... En faites je ne connais rien ici... Tu sais pas ou on pourrait trouvé un endroit tranquille ou personne ne nous dérangerait!?

Elle lui dit ça avec un petit sourire coquin! Elle une idée derrière le tête non jamais... vraiment pas son genre voyons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Ferruci
ll The world is mine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Euh.. L'amour j'y croyais plus, je l'évitais, mais.. Toi, tu as changé.. tu as tout changé.. Heidi..
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Ven 8 Fév - 23:56

    HJ : Désolé si je répond tard, j'avais une tonne de devoir :s et j'ai une panne dinspi en ce moment :s

    Dj : Les deux jeunes gens étaient encore, dans le grand hall de l'école. Un lieu de passage important. Andrea n'aamit pas cette école, mais bon, quand on a pas le choix, et on a pas le choix. mais apèrs tout qui aimait l'école ? les intellos, qui n'avient que ça, ils n'avaient rien d'autre que leur cours, ils n'ont même pas de'amis, a par ceux qui sont comme eux, a part les filles de leur genre qui sont au goût de Andy bien trop coincé. Andy ne voulait pas faire de sa vie l'éocle, il haïssait l'école et ce depuis son plus jeune âge, que voulez vous y fair,e il n'avait pas le gout des études, ce qui faisait grincer des dents sa mère, de toute façon il n'était qu'à ses yeux un bon à rien, il ferai des études? il n'en savait rien.. le hall, endroit où il n'avauit fait que passer depuis le début de l'année. Heidi, elle voulait qu'ils sortent d'ici. Il était tout à fait d'accord sur ce point, l'éocle, plus on en sortait mieux on se portait, pour lui c'était l'enfer. d'ailleur sortir c'est ce qu'il avait prévu de faire à la base, hum mais le jeune homme fut coupé dans son élan par une ravissante demoiselle qu'il connaissait que voulez vous qu'il fasse, qu'il passe sa route, hum.. nan pas du tout, ce n'est pas du tout son genre. Une bonne clope, évidment.. C'était aussi ce qu'il voulazit faire à la base, il avait besoin de sa clope, pour destresser, pour évacuer la pression, il pensait qu'une clope faisait tout sortir, tout, c'était une de ses drogue.. Peut être était il moins accro aux autres drogues mais une chose était sur il était devenue de plus en plus accor à la clope.. l'un dans l'autre il mourerait peut être d'un cancer, mais il se dit qu'au moins il aurait vécu, lui..

    Et les cours après ? hum, et bien le jeune homme avait finit sa matié, et ho ! soityez pas fou après littérature si on met un uatre cours, les élèves n'écoutes rien, strictement rien.. Ils fon t les con ou dorme alors vaut peut être meiux pas qu'ils ai cours.. Andrea lui n'écoutait quasiment jamais donc, là n'est pas le problème. la jeune femme lui pris la mains pour l'entrainer dehors. Une sensation agréable, chaude. Une sensation qu'il n'avait pas sentie depuis, depuis qu'il ne l'avait pas revue, une sensation agréable qui, il n'aurai pas voulu l'admettre, lui avait sans doute manqué. Il avait peut être eut quand il était rentré chez lui, une ou deux fille squi était passé dans son lits, mais.. Au fond il ne trouvait ça pas vraiment pareil, leur présence ne valait pas celle de Hedi, mais vous savez le jeune homme n'est pas du genre à avouer ce genre de truc, quoi que sait on jamais, sous la torture ou avec une bonne dose d'alcool dans le sang ou peut être sous 'influence d'une drogue quelconque.. M'enfin.. la jeune femme l'avait entrainé dans sa couse vers la sortie pour finalement s'arrêté dans le hall, qui voyait les élèves se rendre en cours pour la plus part.. Le jeune homme gardait toujours sa main dans la sienne, sa main douce et chaude, sa main, une part d'elle, elle qui lui avait manqué. Et ses yeux bleus.. Magnifique, il lavait remarqué, un de ses innombrale charmes..


      ANDREA - Je connais guère plus de chose que toi ici.. mais je veux bien me faire ton guide. Quant à l'endroit tranquille.. Hum.. Dision, que.. tranquille signifie vde, a cet heur ci, le parc est bondé, généralement, y'a le troisème étage vide de tout le monde, ou encore l'étage des dortoirs, je te laisse chosir jolie demoiselle.


    Dit il alors, en ne quittant pas ses grands yeux bleu, qui au fond lui donnait un côté angélique, il ne dit bien sur pas que c'est un ange, les ange sont beau, mais elle c'est encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heidi Mendel

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 05/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Je crois que c'est trop dure l'amours mais Andrea... Il change la donne...
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   Sam 9 Fév - 1:33

[H.J: T'inquète pas ça arrive a tout le monde^^]

Andy ne répondit pas a sa première question mais la réponse était nette, elle le savait il n'aimait pas l'école pas plus qu'elle d'ailleur alors il était certain que sortir d'ici n'était pas une mauvaise idée... Bien qu'elle n'ait encore eut aucun cours dans cette école elle la détestait deja de tout façon elle n'aimait pas l'école... Aucune école... Bien que le fait de savoir que Andrea était avec elle dans cette école la fesait remonté dans estime... Et même fortement!
Mhhh... Oui la drogue elle y aavit souvent pensé quand elle était sous ses effets elle devenait d'un coup beaucoup plus ouvert au gens et elle savait bien que si un jours il était ensemble et qu'elle était bien déchiré elle risquait de lui dire des choses personelle... Même très personnelle mais au fond pourquoi ça la dérengerait... Elle n'avait jamais vraiment compris pourquoi elle était incapable de dire se qu'elle ressentait mais elle en était incapable et c'était comme ça... Parfois certaine information filtré par des pharse... Mais pour les comprendre il fallait deja la connaitre car tout était tournée dans un sens ou l'ont avait pas vraiment l'impression que ce qu'elle disait était personelle... Mais plutot annodin et enfaite pour beaucoup de personne faire par de ses sentiments était quelque chose d'anodine mais tout le monde est différent c'est tant mieux d'un côter... Sa main n'avait pas quitté celle d'Andy et c'était tant mieux... Certe beaucou de gens les regardait et ils avaient surement l'air d'un couple mais au fond c'était peut-être un peu se qu'elle soyaitait... Puis ils étaient mignons les 2... Même si le terme mignon n'était pas vraiment celui qui convenait le plus pour eux... Il n'était sans doute pas assez sage pour hérité d'un telle surnom! Apparement il ne sembali pas connaitre bien meiux qu'elle les lieux...


J'imagine que toi aussi tu n'es pas arrivé depuis longtemps ... Ho ho ça serra la première fois que j'aurais le droit a un guide aussi sexy...


Oui sans aucun doute Andrea était sexy et a ses yeux encore plus qu'a ceux des autres sans doute! Mais en plus d'être sexy il avait se petit truc en plus... Se petit truc qui lui fesait tournée la tête se petit truc qui le rendait meilleur que n'importe qu'elle drogue se petit quelque choses qu'elle aimait tant!

Hem je dirais l'endroit ou on a le moin de chance de trouvé des surveillants car j'imagine qu'on a pas vraiment le droit de fumé dans le batiment...

Bon elle disait ça comme ça... Il y avait bien longtemps qu'elle avait cessé de prendre garde a se dont elle avait le droit et se dont elle n'avait pas le droit... Même si il fallait avouée qu'elle ne soyaitait pas que ses parents soi appelé car elle avait un mauvais comportement... Il risquait de ne pas apprecier puis elle risquait de voire le solde de son compte en banque diminué considerablement!...

Mais j'avoue que l'étage dortoir ça me plait assez....

Elle se mordit la lèvre inferieurs depuis qu'il c'était arrêter pas un seule seconde leur regard ne c'étaient séparer l'un de l'autre mais ça ne la dérangeait pas loin de la elle adorait ses yeux même plus elle les aimaient il fesait partit de son charme il était beau tout comme lui... En parfat harmonie avec tout le reste de son corps il était juste parfait... En tout cas a ses yeux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles innatendus [Pv Andrea]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lettre de Don andrea santoro, prêtre Italien assasiné
» projet de retrouvailles
» Les émouvantes retrouvailles de deux frères gorilles séparés depuis 2 ans
» Vidéos touchantes de retrouvailles entre des lions et leurs bienfaiteurs!
» [Livre - Cryptozoologie] La bête du Gévaudan : Oeuvre du diable ou simple animal ? - Investigations sur sa vraie nature par Andrea Saba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HELLINGTON HIGHT* :: INSIDE OF THE SCHOOL* :: REZ-DE-CHAUSSE* :: GRAND HALL*-
Sauter vers: