HELLINGTON HIGHT*

Bienvenue à Hellington Hitgh, l'école la plus réputé du United Kingdom !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]

Aller en bas 
AuteurMessage
Andrea Ferruci
ll The world is mine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Euh.. L'amour j'y croyais plus, je l'évitais, mais.. Toi, tu as changé.. tu as tout changé.. Heidi..
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]   Sam 2 Fév - 23:41

Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]



    Air frais, air frais.. oui un peu d'air, de l'air, juste de l'air, c'est ce qu'il nous faut, à nous être humain pour survivre. l'air c'est une question de survit. Point barre, c'est biologiquement comme ça, les érudits vous dirons que c'est juste le O2, ou dioxygène présent dans l'air dont nous avons besoin, mais ne chipotons pas là dessu, la ^physique n'est pas la mtaière que je préfère, ni la biologie d'ailleur, quoi que.. Andrea Ferruci, dit Andy par ses proches, donc qui sont très peu nombreux était sorti du bâtiment de l'école, histoire de respiré de l'air frais. Andy était arrivé il y a peu de temps à hellinton et déjà l'atmohpère anglaise lui déplaisait, il ne supportait pas vraiment l'Angleterre, point barre, il n'y avait rien à ajouté la dessus. Sa vie lui manquait, il avait été envoyé ici par sa mère à la suite de sa cure, dont elle croyait qu'il était ressortie incroyablement clean, mais en réalité, il n'était pas vraiment clean clean.. Mais il se dit que ça allait peut être passé, au début de sa cure il avait eut l'impression qu'il aurait la volonté d'arrêté, mais il était si dépendant, sa drogue c'était ce qui lui permettait de tenir, rien d'autre.

    A hellington, il supportait mal l'idée d'être le "nouveau", c'était comme ça. l'Italie lui manquait vraiment, venise, sa ville à lui, tout même sa famille finissait par lui manqué, même ses deux soeur avec qui il était la plupart du temps invivable. Il ne supprotait en faite pas d'être "coupé", du monde ou presque, ici pour lui c'était vraiment paumé de chez paumé. la ville était une des plus nulle qu'il avait jamais vu, mais bon il serait bien obliger de s'y faire, sa mère semblait décidé à le laissé ici, encore un moment, hsitoire que peut être il chnage, qu'il devienne quelqu'un de raisonable et surtout de responsable, pour s'occuper d'un gosse. Lui, il était certain qu'il n'en serai jamais capable, il fuyait ses responsabilité, et en était conscient. Il était arrivé à la rentré dernière soit il y a peu de temps, il avait vagument croisé ses collègue de chambres.. Andy était peut être italien, mais il n'avait quasiment pas d'accent voir pas du tout d'accent quand il parlait, mais il avait toujours la facheuse tendance à parler trop avec les maisn, que voulez vous, je suis rital et je le reste.

    le jeune homme traversa le parc, mais dans les poches, les cours venaient de finir, enfin, vendredi soir, le wekk end, enfin.. cette semaine avait été horrible à ses yeux, m'enfin, une chose était positive, les angalise étaient toute jolies, donc pas de quoi déprimé bien longtemps. le jeun homme portait encore son uniforme, comme tout les élèves qui avaient fini leur cours à l'instant soit, tout le monde en gros, il avait un sac qui était presque vide sur le dos, il le tenait sur une épaule, pas question de mettre les deux bretelle comme un môme de trois ans. Il s'arrêta vers un arbre, un beau mois de spetembre, même en Angleterre, bizare, c'était réputé pour être pluvieux, m'enfin nous en étions juste au début.. Il sorti un paquet de clope de la poche de sa veste, ah.. la clope du soir enfin, il était fumeur et alors ? Il aurait un cancer, ben tant pis.. il en finirai avec cette vie et il en aurait bien profité c'était quelque chose de certain. Clope au bec il l'alluma avec un birquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Washington

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •:
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]   Lun 4 Fév - 20:58

    Notre jeune russe venait de sortir de son cours de langue, pour aujourd’hui, elle en avait enfin finis avec les cours. La jeune fille alla donc prendre un livre dans son casier, elle en avait besoin pour réviser ce soir. Sur la porte de son casier une photo attira alors son attention, une photo de sa sœur, la dernière photo de sa sœur. Chloé devait donc avoir à peut près sept ans sur cette photo. La jeune brunette regarda l’image, incrédule, elle se souvenait et se souviendrait toujours du jour ou elle avait découvert sa sœur dans un champ, dans le champ ou elle c’était fait enlever quelques années auparavant. Elle se rappellerait de s’être couché prêt du corps inerte de sa sœur jumelle et d’avoir sentit le contact froid de la peau de celle-ci contre la sienne, puis elle c’était endormi… Elle referma la porte de son casier si fort qu’elle fut étonnée que ses tympans soient toujours intacts. Spencer Washington était une petite fille vive et joyeuse, jusqu’à la mort de sa sœur. Dés lors, elle devint ce qu’on appelle aujourd’hui « une écorchée vive ». La mort de sa sœur jumelle était la partie la plus importante de sa vie, et pourtant elle n’en avait jamais parlé à personne, coupant même tous les ponts vis-à-vis des personnes ayant entendues parlés de son histoire. Elle cachait ça comme si c’était une information top secrète de la CIA, d’ailleurs elle était plutôt douée en cette matière : cacher des chose, et bien particulièrement le décès de sa sœur ou alors aussi qu’elle était toujours vierge.

    Spencer attrapa son sac et le cala sur une de ses épaules, un livre dans les bras et le portable coincé grâce à son menton. Sa mère lui parlait depuis plus d’une heure et elle était en train de s’affoler à cause du gros bruit (la porte du casier de Spencer se refermant violement) qu’elle venait d’entendre. Tandis que Spencer écoutait sa mère lui disant de faire attention, que c’était peut-être une prise d’otages etc. Elle la rassura tant bien que mal et pus enfin raccrocher. La jeune se décida donc à aller se balader du côté du parc.

    Spencer écoutait les brindilles craquées sous ses quelques pas et regarda ses pieds. Non mais qu’elle idée de devoir mettre un uniforme franchement ? Surtout que celui-ci n’avait rien d’original, une jupe, de hautes chaussettes, des petites ballerines, elle ressemblait tout bêtement à une bécasse de collégienne. Lorsqu’elle releva la tête, elle aperçut un jeune homme à côté d’un arbre qui fumait une cigarette. Sentant la solitude pointée le bout de son nez, elle s’élança alors vers son futur interlocuteur et souria. Elle allait pour la première fois depuis qu’elle était ici faire la connaissance de quelqu’un et obtenir un renseignement.

    « Excuse moi de te déranger, ça va te sembler primaire mais je suis nouvelle et j’aimerais juste savoir ou se cache la salle de littérature. Je dois y aller demain matin donc j’aimerais ne pas avoir à me lever trois heures en avance pour espérer la trouver en longeant les couloirs. Sinon moi c’est Spencer, Spencer Washington. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Ferruci
ll The world is mine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Euh.. L'amour j'y croyais plus, je l'évitais, mais.. Toi, tu as changé.. tu as tout changé.. Heidi..
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]   Lun 4 Fév - 22:05

    Le jeune homme fumait tranquillement. Ses clopes, une de ses multiplies drogues. les drogues, le jeune homme s'en servait "d'ami", elles lui permettaient de fuir la réalité tout simplement, c'était là de dans qu'il s'était réfugié après avoir perdu un être cher. Il avait plongé, il avait tou perdu en ce temps là et aujourdh'ui continuait de tout perdre. Au yeux des gesn il était d'un tempérement optimiste mais, au fond il n'avait rien d'un optimiste, il était même plutôt pessimiste. mais vous u'airez vous fais ? si votre petite amie c'était suicidé vous laissant un môme alors que vous n'aviez que 15 ans ? Vous auriez mis fin à vos jour ou vous seirez vous droguez ? l'un dans l'autre, vous gachez votre vie.. Andy avait chosit la seconde solution, une destcrution lente mais dure.. Enfin, c'était ainsi, alors qu'il aurait pu aussi essayer de s'en sortir et esayer devenir quelqu'un de bien, mais parfois cette idée ne nous effleure même pas l'epsirt dans les situation d'intense désepoire.

    le jeune était tranquille, ou pas tellement que ça en fin de compte, dans sa solitude. Il paraissait bien serein, une attitude qu'il reflettait toujours alors que la plupart du temps c'était le contaire. Mais sachez une chose dans ce monde, les apparence son l'essentiel, alors foutez vous du reste pour les préservé, croyez moi .Il était serein aux yeux de tous, mais seulement personne n'avait su creuser si loin, si profond, personne ne connaissait sans doute le réel Andy, il se cachait derière son image, il cachait ses sentiments comme un trésor, enfin les débrits de ses sentiments.. le jeune homme fut sorti de sa solutide par une voix féminine. il leva les yeux vers elle. Il la regarda, une bien jolie jeune femme pensa t il. mais une chose vétait sur ces uniforme donnait un côté collègien, aussi bien aux jeune femmes, qu'aux jeunes hommes.. Il l'écouta. Elle était dans le mêm cas que lui, nouvelle. Tiens il se sentirai moins seul dans ce cas.

    Il avait un peu près cerné l'établissmeent, un peu près, il n'était pas non plus champion toute catégorie de l'orientetation mais le jeune homme avait quelques base. Elle s'apellait Spencer Washington, un prénom bien anglophone d'apèrs lui. Enfin, ne jugoens pas els gens sur un simple nom. Evidemnt que le jeue homme n'avait rien contre les anglaise, ni même les anglais, il se trouvait juste une riason de haïr cet école.. De un elle était coupé du monde qu'il appellait civilisé, coupé de son italie natal, coupé de ce qu'on pourrait appelé une boite de nuit digne de ce nom, des magsins dignes de ce nom là où on claque dans millier d'euro sans même s'en rendre et ces anglais avec leur livre sterling.. il font jamais rien comme tout le monde ceux là .. m'enfin.. il répondit alors à la jeune ( et jolie en passant,) jeune fille qui lui avait gentiment demander un rensiegnement, elle avait trouver que ça faisaitprimaire mais bon:

    ANDREA - Salle de littérature ? J'ai eut ça cet aprèm, deuxième étage je crois, couloir au fond.. à.. droite je crois, si ma mémoire est bonne. En même temps je suis nouveau moi aussi alors, voilà !

    Il fit une légère pause, littérature le court assomant selon lui par excelence.. m'enfin chacun ses gout y'en a qui aime, et ils les respectent autant qu'il eput, chacuns aime des chose différente. Lui était plus sea sex and run, que read, write & book.. bref xD il rpeit alors:

    ANDREA - Ravi de te rencontrer spencer, moi c'est Andrea Ferruci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Washington

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •:
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]   Lun 4 Fév - 22:47

HJ || Désolée, j'ai eu d'un coup un manque d'inspiration et une envie cruelle de mettre trois lignes! =D Donc j'ai fait avec les moyens du bord.

    Allez savoir pourquoi mais Spencer regardait son interlocuteur avec insistance, peut-être parce qu’elle sentait que, tout comme elle, il n’était pas quelqu’un à qui la vie avait toujours sourie. Mais pourquoi se disait-elle ça de lui en faite ? Probablement à cause du regard sombre et distant à la fois qu’avait le jeune Andrea. Sans aucune gêne apparente, Spencer détailla son interlocuteur comme elle le faisait à chaque fois, elle avait cette fâcheuse habitude de déshabiller du regard tous ceux à qui elle parlait, elle passait alors parfois pour une fille facile et rigolait à leur remarque, si seulement elle disait à certaines personnes qu’elle était toujours vierge, elle aimerait franchement voir leur têtes ! Bien que la jeune Washington soit vierge, elle n’appartenait pas à toutes ses filles préférant rester chastes jusqu’au mariage, non, Spencer n’étaient pas de ces filles croyant impressionner tout le monde en voulant rester vierge jusqu’à leur mariage alors qu’elles n’attiraient sur elle que de la pitié. La jeune fille n’avait tout simplement jamais trouvé le bon…enfin vous comprenez. La jeune fille détourna son regard et posa son sac sur la pelouse et mis son livre au dessus de celui-ci. Puis, elle souria à son interlocuteur qui commençait à lui répondre. Elle allait passer pour une idiote mais elle sortit un petit carnet de la poche de sa veste et un petit crayon pour y gribouiller quelques petites indications. Et bien non, ça n’était pas un carnet pense-bête mais plutôt une sorte de journal intime.

    Spencer souria à nouveau comme pour approuver le fait qu’elle était si tête en l’aire qu’elle se sentait obliger de tout noté sur un carnet, ça l’enfonçait peut-être mais au moins personne n’allait avoir l’intelligence d’esprit (je ne dis pas qu’Andrea est bête hein ? =D) de se demander si ce petit carnet n’était pas son journal. Après avoir alors écouter les renseignements que lui avait donnés son interlocuteur, elle n’eu pas le temps de le remercier qu’il se présentait déjà. Andrea Ferruci ? Ca avait tout l’air d’un nom italien, mais elle se trompait peut-être, enfin, en tous cas elle n’allait pas s’avancé en lui lançant : « Ah l’Italie ! C’est superbe comme pays ».

    « Enchantée également ! C’est sympa de savoir que je ne suis pas la seule nouvelle ! Je vais me sentir moins seule. En tous cas si on m’embête parce que je suis nouvelle je pourrais toujours leur dire de s’attaquer plutôt à toi » Dit-elle avec ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Ferruci
ll The world is mine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/02/2008

__ HELLINGTON PEOPLE *
• Love •: Euh.. L'amour j'y croyais plus, je l'évitais, mais.. Toi, tu as changé.. tu as tout changé.. Heidi..
• Relationships •:
• Dirty Little Secrets •:

MessageSujet: Re: Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]   Mer 6 Fév - 13:35

HJ : Pour moi c'est aprel manque cruel d'inspii xD

DJ :

    Être nouveau une situation qui lui déplaisait au plus haut point. Il ne connaissait personne, c'était pour lui uen faiblesse. So chez lui, son italie, sa venise natale lui manquait tellement. les viré nocturne en jet ski, ou en hord bord dans le grand canal, les fêtes venitienne, même le canavle qui lui servait de prétexte pour faire la fête lui manquait vraiment. Sans compter son chez lui douillet, la demeur familliale, palais vénitient sur le grand canal. Même sa mère lui manquait, en quelque sorte, disons que c'était sa mère mais bon. Ses soeur, et puis, son fils qu'il voyaity si peu, il savait qu'il devrait faire un effort pour le voir plus souvent, c'était parce que c'était un rogué à tenda,nce alcolique que sa mère lui intedisait de le voir et qu'elle le faisait passé pour le fuils adoptif de sa soeur. mais au fond il voulait être un bon père, mais il ne savait pas comment s'y prendre, c'était dure d'avoir un môme de deux ans, il le considérait comme une erreur de jeunesse au début, puis il s'était attaché, mais il n'avait pas trouvé la volonté d'arrêté ces drogues et tout ce qui va avec. Il évitait de pensé aux période sombre de sa vie, qui a ses yeux étaient encore si présnete, deux ans s'était écoulé depuis la naissance de son fils, Enio et deux ans depuis la mort de la fille dont il était éperdument amoureux. l'amour depuis il y avait renoncé, il croyait mais c'est une chose qui vous frappe sans prévenir, sans coup de somation.. Il avait aimé une fois de plus, et était arti avant de trop s'attaché, même si à son goût s'était sans doute déjà trop tard..

    Le jeune homme regarda la jeune fille, Dieu merci, elle n'vaait pas relevé le nom italien, il en avait marre qu'on lui dise, " hum le pays des pasta xD", et tout truc dans le même style. Pour lui litalie c'était son chez lui, accessoirement un pays de mode et de pâtes, bien que ces denrière restent indéniablement son plats préféré, enfin les lasagne mais c'est quajnd même à base de pâtes.. Il cvit que la jeune fille nottait sur son carne,t pas bête pour ne pas oublier. Un pense bête à ses yeux, mais lui se foutait bien d'oublier où se trouvait la salle de cours, il aime pas les cours et pourtant ses notes sont convenable, ne cherchez pa sà comprendre vosu ne pouvez pas, car lui même ne cormpend pas.. Elle était donc nouvelle comme lui, tiens.. Elle allait se sntir moins seule ? mouai, au moins il savait qu'uil ,n'éatait pas le seul nouveau dans ce truc, qu'on apelle internant anglais, heureusment que c'était quand même une école mixte, il savait que sa mère avait faillit l'envoyer dans un internat pour garçon, là ça aurait vraiment été relou à un point qu'il ne pouvait même pas imaginer.

    ANDREA - Ouai, ça change de savoir qu'on ets le seul nouveau dans cette école.. je crois qu'être nouveau c'est un de spire truc qui soit dans une scolarité.. Si on t'embête tu leur dit de s'attaquer à moi ? Qu'ils essaient je les attend !

    Dit il en rigolant doucement. Il était d'un tempérement arrogant et parfois violent, qu'on le cherche c'est parfois un peu téméraire. lui aussié était une tête brûlé, mais bon, ça il refuserai de l'amdettre à quiconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bouffé d'air frais & une clope [Spencer]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste besoin d'une confirmation
» Frais d'hospitalisation
» Frais kilométriques TZR
» Le gouvernement veut réduire de 40 % d'ici à 2015 le budget de l'enseignement supérieur. Les universités pourront tripler les frais de scolarité (heureusement, c'est en Angleterre !!!)
» étude statistique sur les frais de santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HELLINGTON HIGHT* :: OUT OF SCHOOL* :: PARC*-
Sauter vers: